J’ai testé pour vous : la masturbation vaginale, mes sensations et ce que j’en ai pensé

Mon expérience de femme par rapport à ma masturbation vaginale est qu’elle est tout simplement géniale. C’est une excellente façon de se détendre et de prendre soin de soi, et cela peut même être un moyen de se connecter avec son corps et de mieux comprendre ce qu’il aime. Je recommande vivement à toutes les femmes de s’armer d’un bon vibrateur et de s’accorder un peu de temps pour se faire plaisir.

 

J’ai décidé d’écrire cet article suite à la lecture d’un article assez négatif sur la masturbation féminine. Je tenais donc à partager mon expérience personnelle avec vous, en espérant éclaircir certains malentendus !

Tout d’abord, personnellement, je suis plutôt jeune, et je n’ai jamais eu de relation sexuelle avec un homme, donc je me suis rapidement tournée vers la masturbation vaginale. J’ai découvert cette pratique assez tardivement, vers l’âge de 18 ans, et je dois avouer que j’ai eu un peu de mal au début. J’avais l’impression que c’était quelque chose de tabou, que je n’étais pas censée le faire. Heureusement, j’ai eu la chance de tomber sur quelques articles qui m’ont ouvert les yeux, et m’ont montré que la masturbation féminine était tout à fait normale, et même bénéfique pour la santé !

J’ai donc décidé de me lancer, et je ne le regrette absolument pas. J’ai découvert un plaisir que je n’aurais jamais cru possible, et je me sens beaucoup plus à l’aise dans mon corps. Je suis même capable d’en parler ouvertement avec mes amies, ce qui était impensable il y a quelques années.

Donc, si vous hésitez encore, je ne peux que vous encourager à vous lancer. La masturbation féminine est tout à fait normale, et même bénéfique, alors n’ayez pas peur de vous lâcher !

La masturbation féminine, une pratique méconnue encore tabou

Comme toutes les choses, la masturbation vaginale a ses avantages et ses inconvénients. Avant de parler de ce que j’en ai pensé, je vais d’abord décrire ce que c’est et comment je l’ai fait.

La masturbation vaginale, c’est tout simplement se masturber en mettant un doigt ou un objet dans son vagin. J’ai opté pour la deuxième option et j’ai utilisé un sextoy. J’ai pris le temps de me détendre et de me réchauffer avant, en me massant le clitoris avec mes doigts. J’ai ensuite inséré mon sextoy dans mon vagin et je l’ai fait aller et venir en le dirigeant vers mon clitoris.

Les avantages de la masturbation vaginale, c’est que c’est une façon très agréable de se masturber et que c’est aussi très efficace pour atteindre l’orgasme. C’est d’ailleurs la façon dont je fais généralement l’amour avec mon partenaire. Les inconvénients, c’est que c’est un peu plus long que de se masturber simplement en se touchant le clitoris, et il faut avoir un sextoy de bonne qualité pour que ce soit vraiment agréable.

J’ai donc testé la masturbation vaginale et je dois dire que j’ai beaucoup apprécié. C’est une façon très agréable de se masturber et j’ai pu atteindre un orgasme très intense. Je recommande donc de la tester si vous avez envie de découvrir de nouvelles sensations !

A découvrir   La guêpière, pour un désir à son summum !

La masturbation vaginale, pourquoi ça fait du bien ?

 

Alors que beaucoup de gens considèrent la masturbation comme étant uniquement une pratique personnelle destinée à procurer un plaisir sexuel, il existe pourtant plusieurs manières de se masturber. La masturbation vaginale fait partie de ces méthodes et elle est tout aussi efficace pour provoquer un orgasme chez la femme que la masturbation clitoridienne. Découvrons ensemble en quoi consiste la masturbation vaginale et comment vous pouvez vous y prendre pour prendre du plaisir !

La masturbation vaginale, qu’est-ce que c’est ?

La masturbation vaginale, comme son nom l’indique, est une pratique sexuelle solitaire ou en couple dans laquelle la femme stimule son vagin avec ses doigts, sa main ou un objet pour atteindre un orgasme. C’est une manière très efficace pour les femmes de prendre du plaisir et de se relaxer.

Si vous n’avez jamais pratiqué la masturbation vaginale, sachez que c’est une pratique très intime et personnelle qui peut être un peu intimidante au début. La bonne nouvelle, c’est qu’avec un peu d’entraînement, vous apprendrez à mieux connaître votre corps et à prendre du plaisir toute seule ou avec votre partenaire.

Pourquoi se masturber ?

La masturbation vaginale peut être pratiquée pour diverses raisons. Certains le font pour atteindre un orgasme, d’autres pour se détendre ou encore pour mieux connaître leur corps. Quelle que soit votre raison, sachez que vous n’avez pas à vous justifier : vous faites ce que vous voulez de votre corps et personne ne peut vous juger !

Comment se masturber ?

La masturbation vaginale peut se faire de diverses manières. Vous pouvez utiliser vos doigts ou votre main pour stimuler directement votre clitoris ou votre vagin. Vous pouvez aussi utiliser un objet, comme un vibrateur ou un dildo, pour une stimulation plus intense.

Il n’existe pas de manière spécifique pour se masturber, chacune trouve ce qui lui fait le plus plaisir. Certains aiment se masturber lentement en caressant doucement leur clitoris, d’autres préfèrent une stimulation plus rapide et intense. Vous pouvez aussi varier les positions pour plus de plaisir : essayez de vous masturber debout, assise ou allongée.

 

La masturbation vaginale est un moment intime et personnel où vous devez vous sentir à l’aise et en sécurité. Voici quelques erreurs à éviter pour que cela reste un moment agréable :

– Ne vous forcez pas : la masturbation doit être quelque chose que vous faites par envie, pas par obligation. Si vous vous forcez, vous n’arriverez pas à prendre du plaisir.

– Ne soyez pas trop dure avec vous-même : la clé pour prendre du plaisir, c’est de bien vous connaître. Si vous êtes trop exigeante avec vous-même, vous aurez du mal à vous détendre et à prendre du plaisir.

– N’utilisez pas de produits irritants : certains produits, comme certains lubrifiants ou gels, peuvent irriter la peau et l’intérieur du vagin. Si vous utilisez un produit qui vous irrite, arrêtez de l’utiliser et rincez-vous bien à l’eau claire.

– N’ayez pas peur de demander de l’aide : si vous avez des difficultés à prendre du plaisir en vous masturbant seule, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de la santé sexuelle. Il pourra vous aider à mieux comprendre ce qui vous bloque et à trouver les solutions adéquates.

En conclusion, la masturbation vaginale est une pratique intime et personnelle qui peut être très agréable si vous savez comment vous y prendre. N’hésitez pas à expérimenter pour trouver ce qui vous fait le plus plaisir. Si vous avez des difficultés, n’hésitez pas à demander de l’aide à un professionnel de la santé sexuelle.

A découvrir   Comment choisir son préservatif en fonction de son rapport sexuel?

Apprenez à stimuler votre point G pour plus de plaisir !

Il y a quelques années, on a découvert que la masturbation féminine était bonne pour la santé. En effet, selon une étude, les femmes qui se masturbaient avaient un risque réduit de développer des cancers du sein et de l’ovaire. Aujourd’hui, on sait que la masturbation féminine a d’autres bienfaits pour la santé. Voici quelques-uns des bienfaits de la masturbation vaginale :

1. La masturbation vaginale stimule la circulation sanguine dans la zone pelvienne. Cela peut aider à prévenir les problèmes de santé tels que les infections des voies urinaires, la cystite, les calculs rénaux et les calculs biliaires.

2. La masturbation vaginale peut aider à prévenir le cancer du sein. En effet, selon une étude, les femmes qui se masturbaient avaient un risque réduit de développer un cancer du sein.

3. La masturbation vaginale peut aider à prévenir l’endométriose. L’endométriose est une maladie chronique qui se caractérise par la présence de tissu endométrial en dehors de l’utérus.

4. La masturbation vaginale peut aider à lutter contre les migraines et les maux de tête.

5. La masturbation vaginale peut soulager le stress et l’anxiété.

6. La masturbation vaginale peut aider à prévenir les problèmes de sommeil.

7. La masturbation vaginale peut aider à prévenir les infections vaginales.

8. La masturbation vaginale peut aider à lutter contre la sécheresse vaginale.

9. La masturbation vaginale peut aider à prévenir les problèmes de libido.

10. La masturbation vaginale peut aider à améliorer la qualité de vie.

Le sexe est un sujet qui intéresse beaucoup de femmes, et la masturbation est un excellent moyen de se donner du plaisir. La masturbation vaginal s’apprend généralement en étant à l’aise avec son corps, en explorant ses zones érogènes et en s’adonnant à quelques essais et erreurs. Une fois que vous avez trouvé ce qui vous fait vibrer, vous pouvez commencer à vous masturber de manière plus ciblée.

Dans cet article, nous vous expliquerons comment vous masturber vaginalement pour atteindre un orgasme. Nous vous donnerons également quelques conseils sur ce qu’il faut faire (et ne pas faire) pour maximiser votre plaisir.

Comment se masturber vaginalement ?

La masturbation est une excellente façon de se donner du plaisir, de se détendre et de mieux connaître son corps. La masturbation peut être pratiquée de différentes manières, mais la masturbation vaginal est souvent considérée comme la plus efficace pour atteindre un orgasme.

La masturbation vaginal nécessite généralement d’utiliser les doigts, mais certains jouets sexuels peuvent également être utilisés. Les jouets sexuels peuvent être un excellent complément à la masturbation, mais ils ne sont pas nécessaires pour atteindre un orgasme.

La première étape de la masturbation vaginal est de bien connaître son corps. Les femmes ont généralement plusieurs zones érogènes, mais elles ne sont pas toutes situées au même endroit. La zone la plus érogène pour une femme peut être différente de celle d’une autre femme.

La zone la plus érogène pour la plupart des femmes se situe dans le clitoris. Le clitoris est une petite protubérance située à l’avant de la vulve, entre les lèvres. Il est composé de tissu spongieux et de nombreux nerfs, ce qui le rend extrêmement sensible au toucher.

A découvrir   Mon récit intime de ma soirée dans un club libertin, un plaisir sexuel intense

Pour stimuler le clitoris, il suffit généralement de le caresser doucement avec le bout des doigts. Vous pouvez également essayer de le lécher ou de le sucer. Certains jouets sexuels sont également conçus pour stimuler le clitoris.

La zone érogène la plus sensible chez la plupart des femmes se situe entre le clitoris et l’anus. Cette zone est connue sous le nom de point G. Le point G est un petit organe situé à environ 1-2 pouces à l’intérieur de la vulve. Il est composé de tissu spongieux et est très sensible au toucher.

Pour stimuler le point G, il suffit généralement de le caresser doucement avec le bout des doigts. Vous pouvez également essayer de le lécher ou de le sucer. Certains jouets sexuels sont également conçus pour stimuler le point G.

La zone érogène la moins sensible pour la plupart des femmes se situe dans l’utérus. L’utérus est un petit organe situé à environ 3-4 pouces à l’intérieur de la vulve. Il est composé de tissu musculaire et est sensible à la pression.

Pour stimuler l’utérus, il suffit généralement de le caresser doucement avec le bout des doigts. Vous pouvez également essayer de le lécher ou de le sucer. Certains jouets sexuels sont également conçus pour stimuler l’utérus.

Une fois que vous avez identifié vos zones érogènes, vous pouvez commencer à vous masturber. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de se masturber, mais il y a certaines choses à garder à l’esprit.

Tout d’abord, assurez-vous d’avoir suffisamment de lubrifiant. Le lubrifiant peut aider à réduire la friction et à rendre la masturbation plus confortable. Vous pouvez utiliser n’importe quel type de lubrifiant, mais les lubrifiants à base d’eau sont généralement les meilleurs pour la masturbation.

Deuxièmement, prenez le temps de vous détendre. La masturbation est censée être agréable, alors ne vous sentez pas obligé d’atteindre l’orgasme. Si vous vous sentez stressé ou anxieux, vous aurez probablement du mal à vous détendre et à prendre du plaisir.

Troisièmement, soyez patient. La plupart des femmes ne parviennent pas à l’orgasme lors de leur première tentative. Il faut généralement un peu de temps et d’expérience pour apprendre ce qui fonctionne le mieux.

Quatrièmement, n’ayez pas peur d’expérimenter. Vous pouvez essayer différentes positions, différentes vitesses et différentes pressions pour voir ce qui vous fait le plus d’effet. Vous pouvez également utiliser des jouets sexuels pour varier votre routine.

En suivant ces conseils, vous devriez être en mesure de vous masturber de manière à ce que vous preniez du plaisir et à ce que vous atteigniez un orgasme.

Je suis une femme et je me suis masturbée pour la première fois à l’âge de 15 ans. J’avais découvert comment on pouvait se masturber en lisant un livre et j’avais décidé de tester. J’ai été surprise de découvrir à quel point c’était agréable. J’ai ensuite expérimenté différentes techniques et j’ai fini par trouver celle qui me convenait le mieux.

Je pense que la masturbation vaginale est quelque chose que toutes les femmes devraient essayer. C’est une façon agréable de se détendre et de prendre soin de soi-même. De plus, c’est une excellente façon de mieux connaître son corps et de découvrir ce qui nous fait vraiment plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *